Désherbage thermique

Eléments en partie extraits de l’Etude bibliographique des solutions techniques et agronomiques permettant de réduire l’usage de produits phytosanitaires en grandes cultures - PHYT’EAUVERGNE - FREDON Auvergne - 2007



Paillage et plasticulture

Description de la méthode :


-  Couvrir la surface à désherber d’une couverture opaque

Intérêts de la méthode :


-  Limiter les levées d’adventices par manque de lumière
-  Améliore la structure du sol
-  Le mulchage favorise le développement de bactéries fixant l’azote de l’air et l’hébergement de nombreux insectes et vers de terre (pas avec la plasticulture)

Limites de la méthode :


-  Mise en œuvre difficilement en grande culture
-  Coût élevé
-  Manutention fastidieuse

Conditions de mise en œuvre :


-  A l’aide d’une couche de paille, de copeaux de bois ou d’écorce de pins de 10 cm d’épaisseur minimum

Temps de mise en œuvre :


-  Plasticulture mécanisée à 0,5 ha/h, sinon manuel, long et fastidieux

Coût de mise en œuvre :


-  Coût des mulchages importants

Efficacité de la méthode :


-  Très bonne efficacité sur l’ensemble des adventices surtout avec le plastique

Références biblio :


-  Ouvrages généraux et rapports :


Retourner en haut de la page



Solarisation

Description de la méthode :


-  Détruire les adventices levée et les graines adventices par éclatement des cellules dû à un choc thermique prolongé grâce à la chaleur du soleil sous une bâche transparente

Intérêts de la méthode :


-  Permet de détruire les adventices levées, les graines d’adventices sur et dans le sol (10 à 15 cm), des bactéries pathogènes, des champignons, des nématodes, ...

Limites de la méthode :


-  Adaptée surtout aux cultures sous serres
-  Machine nécessaire à la pose et au retrait des plastiques

Conditions de mise en œuvre :


-  Préparation du terrain comme pour un faux-semis
-  Arrosage copieux du sol si la pluviométrie est trop faible
-  Installation d’une bâche transparente sur la zone à assainir
-  Ne pas remuer la terre avant l’implantation de la culture

Temps de mise en œuvre :


-  5 à 6 semaines en période de fortes chaleurs

Coût de mise en œuvre :


-  Coût de la bâche
-  Coût de la pose

Efficacité de la méthode :


-  Plus la période est longue et chaude, meilleure est l’efficacité sur toutes les plantes adventices (jusqu’à 90% en moins)

Références biblio :


-  Ouvrages généraux et rapports :


Retourner en haut de la page



Désherbeur à vapeur d’eau

Description de la méthode :


-  Détruire les adventices levées et les graines adventices par éclatement des cellules dû à un choc thermique créé grâce à la vapeur d’eau

Intérêts de la méthode :


-  Permet de détruire les adventices levées, les graines d’adventices sur et dans le sol (10 cm maximum), des bactéries pathogènes, des champignons, des nématodes, des insectes...

Limites de la méthode :


-  Consommations d’énergie et d’eau importantes

Conditions de mise en œuvre :


-  Bâchage et injection de vapeur d’eau à 175°-200°C pendant 10 à 15 minutes pour la meilleure efficacité
-  Sol meuble
-  Désherbage total à mettre en œuvre avant le semis
-  Chaudière au fioul

Temps de mise en œuvre :


-  Temps de mise en œuvre important et travail fastidieux

Coût de mise en œuvre :


-  Très coûteux en fioul

Efficacité de la méthode :


-  Efficacité intéressante sur adventices levées et graines d’adventices

Références biblio :


-  Ouvrages généraux et rapports :


Retourner en haut de la page



Désherbeur à gaz

Source de la vidéo : Mathieu LALANNE

Description de la méthode :


-  Détruire les adventices levée par éclatement des cellules dû à un choc thermique créé grâce à des flammes, ou un rayonnement infrarouge, issus de la combustion de propane

Intérêts de la méthode :


-  Aucune remontée de nouvelles graines
-  Mise en œuvre possible en cas d’humidité

Limites de la méthode :


-  Temps de passage important
-  Matériel nécessitant beaucoup de précaution lors de sa manipulation
-  Remplacement de toute pièce défectueuse immédiat
-  Inflige un retard de croissance de la culture (effet minime sur le rendement)
-  Lourde mise en route


Conditions de mise en œuvre :


-  Traitement dirigée sur le rang ou en plein (sur certaines cultures et à certains stades) à 20 cm du sol
-  Interventions avec peu ou pas de vent
-  Attendre la levée à 2-3 cm des première adventices apparue pour avoir une efficacité optimale sur elles et les "retardataires". Cela permet de ne passer qu’une fois dans la parcelle
-  Couplage possible avec un outil de binage dans le cas d’un traitement sur le rang.

Temps de mise en œuvre :


-  2 à 4 km/h sur 1,5 à 10 m de largeur

Coût de mise en œuvre :


-  Achat de la machine (2003-2005) : 8700 à 10000€Ht
-  Consommation d’énergie fossile
-  Coût de chantier avec 2 passages : de 58 à 78 €HT/ha d’après une étude (Traction, MO et gaz compris)

Efficacité de la méthode :


-  Efficacité importante si les adventices ne sont pas trop développées (plus de 4 feuilles). L’efficacité rentre directement en relation avec la vitesse de passage.
-  Efficace quelques soit les conditions du sol

Références biblio :


-  Ouvrages généraux et rapports :

-  Fiches, Guides, Notes, Documents techniques spécifiques :

-  Résultats d’essais et retours d’expériences :


Retourner en haut de la page



Désherbeur électrique

Description de la méthode :


-  Détruire les adventices levée par éclatement des cellules dû à la vaporisation de l’eau qu’elles contiennent par le passage d’un courant électrique dans la plante

Intérêts de la méthode :


-  Destruction des adventices de grande taille au-dessus de la culture

Limites de la méthode :


-  Temps de mise en œuvre important
-  Consommation d’énergie
-  Peu de matériels disponibles

Conditions de mise en œuvre :


-  Surtout adaptée à des cultures basses et des adventices hautes

Temps de mise en œuvre :


-  3 km/h avec tension de 14,4 kV (pour des plantes de 85 cm de hauteur)

Coût de mise en œuvre :


-  Consommation de 0.53 kJ/plant de 28cm à 3.20 kJ/ plant de 81 cm

Efficacité de la méthode :


-  Efficacité totale si la vitesse d’avancement et la quantité d’énergie sont adaptées à la quantité de matière végétale (hauteur, densité) des adventices

Références biblio :


-  Ouvrages généraux et rapports :


Retourner en haut de la page

Conception - Réalisation - Webmestre : FREDON Auvergne