Expérimentations et Actions Pilotes

2ème étape : Afin de réduire les risques de contamination des eaux par les pesticides, PHYT’EAUVERGNE conduit des essais et des actions pilotes, ayant pour vocations d’être reprises et démultipliées par des organismes locaux.

Grand Public................................................
Agricole........................................................
Non Agricole................................................

2003-2004 - Etude d’une méthode de désherbage thermique (Waïpuna)

Situées sur le bassin versant du Jauron, les villes de Billom et de Vertaizon se sont montrées volontaires pour être le lieu d’expérimentation d’une nouvelle méthode de désherbage thermique en ville : le Waïpuna.

Ce procédé provoque un choc thermique sur la plante. Il utilise de l’eau chaude (96°C) associée à une mousse organique biodégradable (foam) qui permet de maintenir les mauvaises herbes à haute température plus longtemps.

La mousse est chauffée grâce à une chaudière au fuel. L’application est réalisée soit à l’aide d’un appareil muni d’1 ou 2 lances de 25 cm, soit d’un chariot de 55 cm.

Le Waïpuna est utilisé en zone urbaine. Il permet de ne de pas utiliser d’herbicides chimiques pour l’entretien des communes.

Menée en 2003 et 2004, dans le cadre des actions du Groupe PHYT’EAUVERGNE, l’expérimentation de la méthode thermique Waïpuna sur plusieurs sites choisis des communes de Billom et de Vertaizon (63) tout au long de l’année 2003 et de l’année 2004 a permis d’observer :
-  l’efficacité des traitements suivant le type de surface et le type de plante,
-  les rendements de traitement,
-  les coûts réels d’utilisation,
-  la perception des agents communaux et des riverains vis-à-vis de cette méthode de désherbage (cf. rapport 2003 consultable dans la base de données ci-jointe),
-  la diminution éventuelle de la repousse de végétation d’une année sur l’autre sur les secteurs désherbés au Waïpuna,
-  les améliorations apportées à la machine entre 2003 et 2004.

Tous ces résultats ainsi qu’un suivi photographique des différents sites d’expérimentation sont détaillés pour chaque site dans une base de données : Entrer dans la base de données de suivi 2004

Les résultats en terme d’efficacité sont approximativement équivalents à ceux obtenus sur des secteurs voisins à l’aide d’un désherbage au glyphosate (pour un même nombre d’applications sur l’année).

Les temps et les coûts de traitement sont, en revanche, bien supérieurs à ceux d’un traitement chimique.

La densité de végétation en 2004 sur certains sites traités au Waïpuna a été moins importante qu’en 2003 et moins importante que sur des sites voisins traités au glyphosate.

Les agents communaux ainsi que les élus des communes de Billom et de Vertaizon sont satisfaits de l’expérimentation. Mais, malgré quelques modifications ayant été prises en compte en 2004, ils attentent encore des améliorations de la machine (vitesse d’avancement, consommation, maniabilité, ...). Ils se sont montrés intéressés pour poursuivre cette expérimentation en 2005.

Une base de données photographiques récapitulant les résultats sur chacune des plantes rencontrées est disponible sur CDRom : pour la commander contactez-nous. Une partie de cette base de données est consultable en ligne : base de données techniques et photographiques

Pour télécharger rapport de l’expérimentation, cliquez sur le bouton droit de votre souris et choisissez "enregistrer la cible sous"

PDF - 468.6 ko
Conception - Réalisation - Webmestre : FREDON Auvergne