Expérimentations et Actions Pilotes

2ème étape : Afin de réduire les risques de contamination des eaux par les pesticides, PHYT’EAUVERGNE conduit des essais et des actions pilotes, ayant pour vocations d’être reprises et démultipliées par des organismes locaux.

Grand Public................................................
Agricole........................................................
Non Agricole................................................

2003 - Collecte pour les particuliers des phytosanitaires non utilisables

Une opération de collecte de Produits Phytosanitaires Non Utilisables (PPNU) a été réalisée en 2002 auprès des agriculteurs du bassin versant du Jauron (secteur de Billom).

Cette opération, financée par le Groupe Régional d’Action contre les Pollutions des eaux naturelles par les Produits Phytosanitaires PHYT’EAUVERGNE, a eu lieu les 23 et 24 octobre 2002 chez les distributeurs DOMAGRI de Billom et de Vertaizon. Elle a permis de récupérer près de 2 tonnes de ces produits inutilisables dont le stockage au sein des exploitations agricoles peut présenter un risque pour l’utilisateur ou pour l’environnement.

Suite à cette opération et toujours dans le cadre des actions du Groupe PHYT’EAUVERGNE sur le bassin versant du Jauron, une opération de collecte de PPNU des particuliers a été réalisée en juin 2003.

Contrairement aux PPNU des utilisateurs professionnels de produits phytosanitaires, les PPNU des particuliers sont classés dans la catégorie des Déchets Ménagers Spéciaux (DMS). En l’absence de déchetterie locale habilitée à recevoir les DMS, il a été décidé de mettre en place une opération de collectes ponctuelles sur différents sites du Bassin Versant du Jauron, la maîtrise d’ouvrage étant confiée à la FREDON Auvergne.

Cette opération avait plusieurs objectifs :
-  éliminer le maximum de vieux produits phytosanitaires des particuliers du secteur, afin de limiter les risques d’accident pour les utilisateurs et leur entourage, et de réduire les risques de pollution accidentelle des eaux superficielles
-  sensibiliser l’utilisateur non professionnel de produits phytosanitaires aux bonnes pratiques de traitement
-  obtenir des informations concernant la quantité potentielle de PPNU des particuliers et l’impact d’une telle opération auprès du "Grand Public".

Les quelques 6000 foyers concernés par la collecte (sur 19 communes) ont été informés suivant plusieurs vecteurs de communications : un article dans les bulletins communaux de début d’année, des affiches et des prospectus dans les magasins locaux et une publicité envoyée à chacun des foyers sous enveloppe à en-tête de leur Mairie.

L’opération s’est déroulée sur les deux premières semaines de juin en 10 points de collecte différents. Un camion spécialisé se déplaçait de site en site (au moins trois heures de stationnement sur chaque site). La collecte a permis de récupérer près d’une tonne de PPNU. Les PPNU collectés ont été détruits dans les filières spécialisées.

Si les résultats en terme de quantité sont conformes aux attentes, le taux de participation reste faible (de l’ordre de 1% des foyers contactés).

Afin de déterminer l’impact de l’opération et les causes du nombre restreint de participants, une enquête téléphonique a été réalisée en août 2003. Celle-ci a montré que plus d’un tiers des foyers avait eu connaissance de la collecte et que, parmi eux, les trois quarts n’avaient pas ou pas assez de PPNU pour y participer.

La collecte, ainsi que l’enquête, auront aussi permis de sensibiliser une partie des utilisateurs non professionnels de produits phytosanitaires sur les risques d’accident pour l’applicateur et pour l’environnement.

En effet, lors de la collecte, un agent était présent pour répondre aux questions des participants relatives à l’utilisation des produits, la réglementation, les bonnes pratiques phytosanitaires,... Ces questions ont mis en évidence un besoin en terme d’information technique sur les produits phytosanitaires et leur utilisation.

Pour répondre à cette attente, un bulletin environnemental et technique, le bulletin Phyt’eau Jauron des Particuliers, sera envoyé gratuitement (via les bulletins municipaux et à raison de 2 par an) à tous les foyers du Bassin Versant du Jauron.

Suite à cette opération ponctuelle de collecte et d’élimination de PPNU des particuliers, la seule solution pérenne envisagée pour l’instant pour la récupération de ce type de produits reste la construction d’une nouvelle déchetterie à Billom (prévue pour 2007). En attendant, les particuliers du bassin versant du Jauron devront encore stocker leurs vieux produits phytosanitaires chez eux.

Pour télécharger le rapport de synthèse de l’opération, cliquez sur le bouton droit de votre souris et choisissez "enregistrer la cible sous"

PDF - 339.7 ko
Conception - Réalisation - Webmestre : FREDON Auvergne