L’eau et les Pesticides

Les pesticides ne se trouvent pas naturellement dans l’eau et la plupart de leurs applications, qu’elles soient agricoles ou non, se font sur la terre ou sur les végétaux. Il existe donc des facteurs très divers qui expliquent pourquoi ces produits se retrouvent dans l’eau. Pour les organismes aquatiques, animales ou végétales, cela a aussi des conséquences.
  • Les mécanismes de transfert
  • L’impact des pesticides dans l’eau


  • L’impact des pesticides dans l’eau

    Les pesticides, suivant leurs concentrations dans l’eau et leurs caractéristiques chimiques, peuvent avoir un impact plus ou moins important sur les organismes aquatiques et sur la santé (dans le cas d’eau destinée à la consommation humaine).


    (JPG) Impact sur les organismes aquatiques :

    L’impact sur les organismes aquatiques (poisson, algues, micro-organismes,...) dépend de l’écotoxicité des molécules, de leur concentration dans l’eau et de la durée d’exposition de ces organismes.

    L’écotoxicité des molécules est principalement mesurée grâce à :

    -  la CL50 : Concentration Létale pour 50% des organismes exposés, en général poissons ainsi que quelques invertébrés aquatiques.
    -  la CE50 : Concentration d’Effet pour 50% des organismes exposés, en général daphnies et autres invertébrés aquatiques, algues et plantes aquatiques.
    -  la CSEO : Concentration Sans Effet Observé pour la totalité des organismes exposés. Elle est plus connue sous le terme anglais NOEC.

    Retrouvez les données d’écotoxicité disponibles pour chaque molécules sur le site Internet agritox de l’AFSSA.



    (JPG) Impact sur la santé humaine :

    Réglementairement, pour qu’une eau soit considérée "potable", la concentration d’une molécule donnée ne doit pas dépasser 0,1 µg/L (et la somme des concentrations des molécules présentes dans l’eau ne doit pas dépasser 0,5 µg/L).

    Cette norme ne tient pas compte de la toxicité des différentes molécules qui est mesurée par leur DJA. La Dose Journalière Acceptable désigne la quantité de substance qui peut être quotidiennement ingérée par le consommateur, pendant toute la vie, sans effet pour sa santé.

    La DJA est également connue sous le terme anglais de ADI ou Admissible Daily Intake. Elle s’exprime en milligrammes de substance active par kilogrammes de poids corporel et par jour.

    Elle est calculée à partir d’une dose sans effet observé (DSE) et d’un facteur de sécurité (FS).

    Les DJA sont fixées soit par la Commission de l’union européenne, soit par des instances internationales (FAO/OMS).

    Retrouvez les données de toxicité disponibles pour chaque molécules sur le site Internet agritox de l’AFSSA.

    Conception - Réalisation - Webmestre : FREDON Auvergne